header image 2
 
Producteur d'Armagnac depuis 1865

L'armagnac est élaboré par la distillation de vins blancs obtenus à partir de cépages comme l'ugni blanc, le baco, vendangés au mois d'octobre.

La distillation s'effectue avant le mois de mars suivant les vendanges selon la méthode dite "simple chauffe". Les eaux de vies obtenues sont incolores et titreront entre 55 et 70 degrés au sortir de l'alambic. Aussi, elles seront transférées dans des tonneaux en chênes appelés "pièces" où débutera alors une longue période de vieillissement qui au terme, révèlera de subtils arômes fruités ainsi que sa couleur ambrée. Tout au long de ce vieillissement le taux d'alcool diminuera progressivement, ainsi en fin de parcours, l'eau de vie mis en bouteille n'évoluera plus, et titrera aux environ de 40°.

Seuls le maître de chai et l'oenologue jugeront l'Armagnac suffisamment vieilli lorsqu'ils se seront habilement livrés au mariage harmonieux d'eaux de vies, d'âges et d'origines différents. C'est le secret d'un bon Armagnac qui au final présentera une couleur rubis, une clarté aux limites de la transparence, des larmes s'accrochant au verre dénoteront une qualité certaine et l'on dira poétiquement que l'Armagnac "pleure". Après l'avoir réchauffé au creux de la main, il dégagera un bouquet aux arômes profonds, et enfin le goût... après le feu de l'alcool, il vous laissera une indescriptible impression de douceur et de maturité.