header image 2
 
Producteur d'Armagnac depuis 1865
  un petit peu d'histoire......
Le chimiste Arnaud de Villeneuve fît apparaître l'art de la distillation en 1311, bien que ce procédé existe depuis 3000 ans déjà, car l'on suppose que les perses distillaient de l'eau de rose. Le pays d'Armagnac quant à lui prospère grâce à cet art vers le milieu du XVIIIe siècle.
L'armagnac est aussi une région du sud ouest de la France située sur le contrefort pyrénéen. Au coeur de la Gascogne, cette région gorgée d'histoire, conquise d'abord par César, fut victime des wisigoths. Les Vascons, peuple basque se répandirent dans la région à la fin du VIe siècle et donnèrent progressivement le nom de Gascogne. Par l'alliance d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri II Plantagenêt Comte d'Anjou et roi d'Angleterre, notre belle Gascogne passa à l'Angleterre avant d'être rattachée au royaume de France au cours de la guerre de 100 ans en 1453.

La région est aujourd'hui réputée pour sa diversification agricole et surtout son vignoble du Bas-Armagnac qui produit la célèbre eau de vie d'Armagnac
.L'histoire de l'Armagnac demeure ancrée dans les traditions gasconnes. L'essentiel du vignoble se situe dans le Bas-Armagnac et la Ténarèze dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres.
Les cépages sont divers : Outre le gros mansengs on trouve également le Colombard, l'ugni blanc et le baco. La distillation traditionnelle armagnacaise s'effectue dans un alambic de 5 à 8 plateaux  entraînant une condensation puis une évaporation du distillat. A sa sortie de l'alambic l'eau de vie d'Armagnac titre aux environs de 55° d'alcool. Le vieillissement s'effectue dans des fûts de chênes appelés "pièces". Pour que l'Armagnac atteigne sa finesse et sa rusticité incomparables il faut laisser au temps le soin de dompter les éléments  les plus âpres que la distillation traditionnelle n'a pas éliminés.
           


WebAnalytics